La directrice de l’agence de développement et de promotion économique d’Andorre (ACTUA), Imma Jiménez, l’ambassadeur Andorran au Portugal, Jaume Serra, l’administrateur de l’Agence pour l’Investissement et le Commerce Extérieur du Portugal (AICEP), António Silva, et la directrice adjointe du département d’affaires de Marchés Externes de l’AICEP, Francisca Lucena, se sont réunis le mardi 16 Mai à Lisbonne dans les bureaux de l’agence portugaise pour faire avancer la préparation des missions économiques à venir et pour aborder des questions d’intérêt bilatéral. Les deux parties ont commencé à travailler sur une première rencontre entre entreprises qui aura lieu en Octobre à Lisbonne.

Jimenez a remarqué que « cette première rencontre avec l’AICEP coïncide avec la récente entrée en vigueur du CDI avec le Portugal, et nous avons donc vu un intérêt croissant pour notre pays. » En ce qui concerne la future mission économique, la directrice de l’agence de développement et de promotion économique d’Andorre (ACTUA) a prédit que ça « servira à établir des contacts d’affaires entre les deux pays tout en améliorant l’internationalisation de leurs activités. »
De son côté, Silva a rappelé « l’importante communauté portugaise que nous avons en Andorre » et a noté que « de plus en plus d’entreprises portugaises sont intéressées par le marché andorran. Cette rencontre a ouvert les portes à une intensification des relations entre les deux pays et j’espère qu’il y aura un mouvement important d’entreprises. “

Après cette mission au Portugal, l’objectif est d’accueillir une nouvelle rencontre en Andorre dans les prochains mois. Les contacts se sont intensifiés après l’entrée en vigueur le 23 Avril, de l’accord entre les deux pays pour éviter la double imposition (CDI). Lors de la réunion, la délégation andorrane a aussi expliqué présenté aux membres de l’AICEP les nouvelles opportunités en Andorre en raison de l’ouverture économique récente du pays.

Les futures missions ne seront pas les premiers à être travaillées conjointement. En mai 2014, une journée pour analyser les possibilités économiques Andorre-Portugal avait été organisée avec l’AICEP à Lisbonne. Plus de 50 réunions ont été établies entre des représentants d’entreprises des deux pays.

Les accords pour éviter la double imposition

Le CDI avec le Portugal est le cinquième accord en vigueur pour éviter la double imposition et pour prévenir l’évasion et la fraude fiscale. Il fût signé le 27 Juillet 2015 entre le ministre Andorran aux Affaires Étrangères, Gilbert Saboya et son homologue Portugais à l’époque, Rui Machete. Plus tard, le Consell General a approuvé la ratification de la Convention le 30 Novembre 2016. L’Assemblée Parlementaire portugaise l’approuva le 22 Décembre 2016. Le 14 Février, le décret ratifié par le président portugais fût publié au Journal de la République. La ratification en Andorre fût publiée au BOPA (Journal Officiel) le 22 Décembre 2016. Il a fallu attendre le 23 avril pour son entrée en vigueur à titre définitif.
Outre le CDI avec le Portugal, la Principauté a conclu des accords en vigueur avec l’Espagne, la France, le Luxembourg et le Liechtenstein, et est en négociations avec la Lettonie et les Emirats Arabes Unis. Le CDI est un élément clé pour la diversification de l’économie andorrane, pour attirer les capitaux étrangers et pour faciliter l’internationalisation des entreprises du pays, et représente en même une garantie pour la réforme fiscale.