La première journée d’entreprises Israël-Andorre a eu lieu mercredi 7 Juin en Andorre-la-Vieille, organisée par ACTUA, le Gouvernement d’Andorre et la Chambre de commerce, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie Espagne-Israël. L’acte a compté sur la participation d’une centaine de personnes, ce qui a permis de mettre en relation des entreprises des deux pays, principalement dans le domaine de la cyber sécurité.

 Le ministre aux Affaires Étrangères d’Andorre, Gilbert Saboya, et l’ambassadeur d’Israël, Daniel Kutner ont ouvert la session. Saboya a souligné « les opportunités pour les entreprises de se trouver, et pour présenter l’Andorre aux entreprises d’Israël. C’est donc une bonne occasion pour présenter ces projets que nous avons sur le Big Data et le concept d’un pays ayant un format très approprié car il est exposé à de nombreux visiteurs sur un territoire très petit. En définitive, un pays capable d’avoir cette idée de laboratoire pour tester des modèles d’affaires qui pourraient être intéressants pour ces entreprises d’Israël ».

De son côté, l’ambassadeur d’Israël, Daniel Kutner, a déclaré que « nous voulons comprendre le modèle andorran. Avec des possibilités dans la Fintech, de la technologie pour le système financier, qui est la technologie pour le monde financier, un domaine où Israël met beaucoup d’intérêt et qui concentre une grande partie de l’investissement dans le monde de la cyber sécurité. ” Kutner a souligné que « nous sommes également intéressés sur l’Andorre en tant que puissance touristique malgré sa petite taille. La Principauté accueille le double de touristes qu’Israël, et nous voulons développer ce secteur. Mais il y a beaucoup d’autres domaines avec du potentiel pour un bénéfice mutuel ».

 Plus tard, le directeur de la Fondation ActuaTech, Yann Baucis, a parlé de l’Andorre en matière d’innovation, pour passer ensuite aux tables rondes de présentation d’Israël et de ses entreprises. La journée a pris fin avec 49 réunions d’affaires (B2B) entre des représentants d’entreprises des deux pays. Du côté d’Israël, les entreprises en relation avec la cyber sécurité représentées ont été Accenture, Datorama, Improve It, Nice System, Radware et Secindef. Les entreprises andorranes présentes ont été Andorra Telecom, Apiumtech, Andbank, Crèdit Andorrà, Banca Mora, FEDA, Edmindset Law Firm, Full Secure, Ideand Consulting, Ontec, Sequoia et Sóc Creatiu, parmi d’autres.