Les opportunités qu’offre Andorre à la suite du processus de transformation économique, ont concentré une grande partie de l’intervention du ministre de l’Economie, de la Compétitivité et de l’Innovation, Gilbert Saboya, lors du Smart City Expo World Congress 2017, à Barcelone.
 
Devant un auditorium bondé, Saboya a expliqué que le but des projets d’innovation en cours de développement est de transformer l’Andorre en un laboratoire de tests (Living Lab) où les entreprises disposent des meilleurs outils possibles pour développer leurs produits. En ce sens, il a souligné que “nous n’inventerons rien, mais nous avons la capacité d’être capables de mettre en œuvre certaines des solutions existantes, et c’est la meilleure chose que nous pouvons faire de notre pays”.
 
Saboya a également expliqué que les principaux défis sur la table sont la mobilité durable, “nous travaillons pour intégrer une plate-forme de transport multimodal et le projet de véhicule autonome”, renforcer le secteur de la vente au détail et l’intégration des différents systèmes de paiement. D’autre part, le développement des projets Big Data, qui devraient améliorer la qualité de vie des citoyens et l’expérience des visiteurs.
 
Le Ministre de l’Economie, de la Compétitivité et de l’Innovation a également passé en revue les principales spécificités de la Principauté et a rappelé le processus de négociation avec l’Union européenne. Il a aussi détaillé certains des projets développés avec l’Observatori Andorrà de la Sostenibilitat (OBSA), comme l’étude sur le potentiel d’exploitation solaire sur les toits des bâtiments du pays, et d’autres qui sont réalisés avec des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), comme le CityScope ou le Persuasive Electric Vehicle (PEV), ayant tous les deux été mis en œuvre avec des données du pays.
 
Saboya a participé dans une discussion en table ronde avec Jeff Merritt, directeur de l’Innovation dans la ville de New York, le directeur du Développement Urbain du Johanneberg Science Park, Maria Ådahl, la CEO de Hagan, Regiane Relva Romano et Sapan Shah, directeur exécutif de Mastercard.
 
Journée intense sur le stand Actua
 
Lors du deuxième jour du congrès, le stand d’Actua a accuielli des présentations d’entreprises implantées dans le pays comme Podoactiva, Freemindtronic, Naos, Electrichain, Telcap, E-Beat, E-Motion, et de quelques centres de recherche comme Actuatech, l’OBSA et le MIT, qui travaillent sur des projets dans le pays. Au cours de la journée, plusieurs démonstrations ont attiré l’attention du public spécialisé. Jeudi, c’est le tour des discours des représentants de e-Motion, et de uSchuss!, ainsi que d’autres chercheurs de l’OBSA et du MIT, qui rendront publiques de nouvelles études.

Des professionnels de 126 pays
 
Le Smart City Expo World Congress 2017 rassemble 675 exposants, 400 conférenciers et les entreprises leaders de l’industrie des solutions urbaines intelligentes. En fait, c’est l’événement le plus important au monde. Parmi les entreprises présentes au congrès figurent Deutsche Telekom, Engie, Huawei, Mastercard, Microsoft, Siemens, Suez et ZTE. Outre Andorre, d’autres villes et pays importants présentent également leurs projets et initiatives, tels que le Danemark, Dubaï, la Suède, l’Allemagne, l’Espagne, les États-Unis, la Finlande, la Hollande, Israël, Londres, New York, la Norvège et la Finlande. Le congrès de l’année dernière a rassemblé plus de 16 000 visiteurs, des professionnels de 126 pays, 420 conférenciers renommés et 591 exposants.