Les “YouTubers” Patry Jordan, Sara G. et les co-fondateurs de la société Adictik, Kilian Sevilla et Laura Santolària, ont animé la deuxième session des Conférences INNTEC, mercredi 30 novembre au Centre des Congrès d’ Andorre-la-Vieille, lors d’une table ronde sur les nouveaux modèles d’affaires et les cas de succès.
 
La deuxième édition de INNTEC, sposorisée par ACTUA, Crèdit Andorrà, Andorra Telecom et FEDA, a accueilli plus de 20 conférences et tables rondes, et 40 professionnels de différents secteurs. Entre les deux sessions, plus de 150 participants sont passés par le Centre de Congrès d’Andorre-la-Vieille dans le but de connaître les entreprises qui développent de nouveaux projets, activités, services et/ou produits grâce à l’innovation et aux nouvelles technologies.
 
Deuxième session de la Conférence de l’INNTEC
 
La deuxième session de INNTEC a été présentée par Jordi Blanes et Carles Casadevall, dirigeants d’ACTinn. Le premier bloc de quatre conférences a abordé les villes du futur.
 
La première conférence du matin a été donnée par Christoph Ingenhoven, fondateur de la société Ingenhoven Architects. L’architecte allemand, avec sa conférence “Supergreen”, a sensibilisé tous les participants sur la façon dont la technologie et l’innovation peuvent contribuer à transformer les villes pour le bénéfice de leurs citoyens et à les adapter à leurs nouveaux besoins.
 
Ensuite, Elisabet Faura, d’Arteks, a présenté la conférence “Troisième peau, humanisons les espaces”. Faura a expliqué les défis et les objectifs fixés d’ici à 2020, de sorte que la grande majorité des bâtiments à construire suivent les paramètres idéaux de l’efficacité énergétique, tout en améliorant les bâtiments déjà construits.
 
OriolBeal, de Digital Transformer, a présenté la conférence ‘Numérisation dans les villes’. L’ingénieur a souligné l’importance de l’innovation et des nouvelles technologies pour toutes les entreprises qui veulent croître et s’améliorer.
 
Jordi Llovera, d’Enginesa, a fermé le bloc des villes du futur. Sa présentation,’ Applications Smart City pour moderniser les avenues Meritxell et Carlemany, a suscité un grand intérêt. Llovera a avancé les travaux sur les deux sections, qui commenceront au début de 2018. Les deux principales artères commerciales du pays deviendront complètement piétonnes et unifiées, avec des espaces verts et adaptés aux besoins de tous les citoyens et touristes.
 
 Le deuxième bloc, sur la mobilité et la durabilité, a débuté par la table ronde “Initiatives dans le domaine de la mobilité et de l’énergie”.
 
Mehdi Alaoui, senior business development manager chez GE Renewable Energy, a expliqué quelles énergies renouvelables seront les plus présentes dans le monde au cours des prochaines années.
 
Xavier Forné, chef de diversification à FEDA, a parlé de la plateforme de mobilité intermodale. Carles Miquel, chef du Bureau de l’énergie et du changement climatique du Gouvernement andorran, a ajouté que des initiatives telles que l’engagement en faveur des véhicules électriques ou la promotion du développement de l’innovation contribuent à faire d’Andorre un pays plus propre, durable et renouvelable.
 
Marc Pons, de l’Observatori Andorrà per la Sostenibilitat (OBSA), a fermé le bloc mobilité et durabilité. Pons a discuté des aspects de la mobilité du pays qui doivent être changés afin d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons.

Juan Roldós, de Salesforce, a animé le début du dernier bloc sur la numérisation. Roldós a expliqué comment numériser correctement tous les départements d’une entreprise.
 
David Solsona, directeur de projet chez RAONA, a expliqué l’importance de numériser correctement une entreprise à travers une transition progressive, en tenant compte des besoins des clients et des travailleurs.
 
Par la suite, Carmen Martínez, Project Manager de SAP Success Factors du Groupe Sothis, a présenté une nouvelle méthode d’organisation et de structuration d’une entreprise à travers un outil développé par son entreprise, dans lequel chacun peut accéder à l’information générée.
 
Jorge Pérez, de SAP, a expliqué comment profiter des données que nous obtenons des clients pour générer de nouvelles sources d’affaires et de nouvelles façons d’innover. Enfin, Jordi Blanes, directeur général de NAOS, a fait référence aux nouvelles technologies et à la robotisation de certains emplois, et à la question de savoir s’ils peuvent causer des pertes d’emplois ou si cela facilitera simplement leurs tâches quotidiennes.
 
La dernière table ronde de INNTEC, sous le titre “Nouveaux Business Models et cas de succès “, a suscité une grande attente, avec les « Youtubers » Patry Jordan et Sara G. Kilian Sevilla, co-fondateur de la société Adictik, sa partenaire Laura Santolaria, influencer et blogueur à Theguestgirl. La table ronde était animée par Jorge Cebrián, responsable de la communication d’ACTUA.
 
Sevilla a présenté son entreprise Adictik, une application mobile qui permet aux marques de créer des contenus de qualité grâce à leurs fans, qui finissent par être les protagonistes de leurs pubs.
 
Pour sa part, Laura Santolària a voulu définir ce qu’est un ” influencer”, un concept très à la mode, mais très souvent mal utilisés. Patry Jordan a expliqué sa carrière professionnelle et comment elle gère six réseaux sociaux au quotidien. Jordan est l’auteur du blog ‘Secrets entre filles’, consacré aux conseils spécialisés sur les cheveux et le maquillage.
 
Enfin, la « Youtuber », comédienne et maquilleuse Sara G, a présenté son canal personnel, dédié au maquillage d’effets spéciaux spectaculaires, ainsi que son expérience professionnelle dans la combinaison des trois métiers. Josep Maria Missé, secrétaire d’État pour la Diversification Économique, a clôturé la deuxième édition de l’INNTEC.
 
Texte: ACTinn