Actua a été invitée par l’Université de Tongji (Chine) et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) au World Innovation & Enterpreneurship Expo à Shanghai, le 20 et le 21 mai. Il s’agit d’un des sommets de l’innovation et de l’entreprenariat les plus importants au monde.
 
Le directeur de la Fondation ActuaTech, Marc Pons, a présenté les projets d’analyse de données, d’intelligence artificielle et de sensorisation impulsés par la fondation. La présentation de Pons a été suivie par 2 000 personnes, en plus de millions de spectateurs qui on suivi la diffusion en direct à travers une centaine de chaînes de télévision asiatiques, selon les sources de l’organisation.
 
L’Andorre a été très présente dans cette édition, et de nombreux conférenciers de haut niveau ont mentionné les projets andorrans. D’autre part, les chercheurs chinois ont construit une réplique du modèle (CityScope) avec la représentation de l’intérieur du pays. Plusieurs projections d’études de mobilité, de consommation d’énergie et d’analyse du tourisme en Andorre ont été réalisées sur le même sujet. Le CityScope sera installé à l’université chinoise au cours des six prochains mois, où les étudiants pourront observer le travail et la méthodologie utilisée.
 
Réunions de travail avec des experts de Hambourg, Helsinki, Shanghai, Taipei et Toronto.
 
Le directeur de la Fondation ActuaTech a également participé lundi lors de plusieurs séances de travail sur les modèles de mobilité, la consommation d’énergie et l’interaction humaine avec des experts de Hambourg, Helsinki, Shanghai, Taipei et Toronto. Des groupes de travail ont été organisés avec des maires, des directeurs généraux et des professeurs universitaires, afin d’analyser conjointement les derniers outils Smart Data pour rendre les villes du futur plus efficaces.
 
Pons a souligné que ” nous voulons promouvoir davantage l’inclusion des talents andorrans dans ces réseaux internationaux d’innovation. Il est très important pour nous que l’Université de Tongji nous invite à collaborer avec des acteurs aussi importants que ceux qui sont venus ici et à consolider les bases pour que la communauté andorrane de l’innovation puisse bénéficier de connexions internationales”.
 
 Le directeur du City Science MIT Media Lab, Kent Larson, a rappelé que ” nous avons organisé en septembre dernier, le premier City Science Summit en Andorre. La Principauté a de grands avantages, comme Shanghai, parce qu’elle permet de travailler directement avec les ministères, et d’obtenir des données qui seraient impossibles dans d’autres grandes villes. Je pense qu’il est très intéressant de travailler dans ces deux villes”.
 
Le directeur du Tongji Intelligent Big Data Visualisation Lab (iDVx Lab), Nan Cao, a souligné que “l’Andorre est une plateforme idéale et dispose d’une technologie de pointe. Il est également très intéressant de voir l’interaction des utilisateurs dans ce contexte de la ville et de l’urbanisme”.
 
Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en cliquant sur ce lien :
http://wiee.tongji.edu.cn/CSS2018/