Le ministre de la Présidence, de l’Économie et de l’Entreprise, Jordi Gallardo, et le secrétaire d’État à la Diversification économique et à l’Innovation, Marc Galabert, ont présenté cet après-midi la participation d’Andorre à l’Expo Dubaï 2020. Cette exposition internationale ouvrira ses portes du 1er octobre au 30 mars, après qu’elle a été reportée compte tenu de l’arrivée de la pandémie de SRAS-CoV-2.

Comme l’a souligné le ministre Gallardo, l’Andorre sera l’un des 191 pays qui participeront à l’Expo et, contrairement aux éditions précédentes, chaque pays aura son propre pavillon. Pour le ministre, participer à un tel événement international servira à « promouvoir le pays et les entreprises andorranes, nous positionner comme un laboratoire vivant d’innovation ouverte et présenter les stratégies de durabilité de l’économie andorrane ».

En ce sens, le secrétaire d’État, qui agit également en qualité de commissaire général du pavillon, a souligné que l’exposition est divisée en trois secteurs : l’opportunité, la mobilité et la durabilité, où se trouve l’espace andorran. « Une vitrine qui devrait servir à aiguiser l’appétit des visiteurs pour faire connaissance avec notre pays », a-t-il déclaré. Dans la même veine, le directeur du pavillon andorran, Jordi Canut, a expliqué depuis Dubaï que cette semaine les préparatifs sont en cours de finalisation pour que les différents espaces soient prêts pour l’inauguration dans deux semaines : « nous avons travaillé pour que ce soit un espace sensoriel et immersif » qui comprendra plusieurs zones avec une maquette, des lunettes de réalité augmentée ou un grand écran en forme de demi-lune.

Parmi les événements les plus importants autour de ces 6 mois figure la célébration de la fête nationale, qui dans le cas d’Andorre aura lieu le 28 janvier. Il y aura une visite des autorités, un agenda de rencontres bilatérales, une présentation du pays et des représentations culturelles. En outre, a déclaré Gallardo, « une mission commerciale est organisée avec des entreprises du pays du 25 au 29 janvier dans le but d’explorer les opportunités sur le marché du Moyen-Orient et de promouvoir le processus d’internationalisation ». Pour y participer, les entreprises doivent s’inscrire avant le 7 octobre – vous trouverez toutes les informations sur ce projet sur www.andorrabusiness.com –.

Quant au coût du projet, la participation andorrane est soutenue par la contribution d’Expo Dubaï de 1,5 million d’euros et qui a un coût pour l’Andorre de 150 000 euros. C’est la quatrième fois que l’Andorre participe à des expositions internationales ou universelles, après Lisbonne en 1998, Hanovre en 2000 et Saragosse en 2008.

Texte et photo: Govern d’Andorra

Share This Story, Choose Your Platform!