Hospitalet de Llobregat, le 17 novembre 2016. La présence d’ACTUA -Invest in Andorra- lors de la sixième édition du Smart City Expo World Congress (SCEWC) s’est achevée jeudi sur un bilan de plus de 400 contacts faits avec des entreprises principalement européennes, américaines et asiatiques. La directrice d’ACTUA, Imma Jiménez, a qualifié de “succès absolu” le bilan de ces trois jours de congrès qui “nous ont permis de faire connaître à l’échelle internationale les projets d’innovation que nous développons [en Andorre]. Nous avons reçu grand nombre de demandes d’information”.
 
Jiménez a précisé que “les personnes qui sont passées par notre stand ont montré un grand intérêt pour notre Big Data et les avantages d’investir dans le pays. Nous avons également reçu beaucoup de questions concernant la modification de notre législation permettant l’ouverture économique”.  Elle a ajouté qu’”il faut désormais poursuivre nos efforts afin de matérialiser ces contacts en de nouvelles opportunités d’affaires dans le secteur de l’innovation. Nous espérons donc un retour en termes de création d’emplois pour le talent andorran”. Selon la responsable d’ACTUA “compte tenu du succès rencontré au cours de cette édition, nous espérons renouveler notre participation dès l’année prochaine. Au jour d’aujourd’hui, ce congrès est considéré comme le plus important au monde dans son secteur”.
 
Au cours des trois jours de l’événement, on peut dire que la présence andorrane a été constante. Lors de sa conférence “Towards entrepreneurial, high-performance, livable cities” devant un panel d’experts, le directeur du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Kent Larson, a centré son intervention sur les travaux de son groupe de recherche en Andorre et a fait référence aux projets divers qui y sont actuellement testés, comme le CityScope et le Persuasive Electric Vehicle (PEV) entre autres.
 
Du côté du Gouvernement d’Andorre, le secrétaire d’Etat pour la Diversification Economique, Josep Maria Missé, a détaillé la création et mise en place d’un cadre de référence pour le développement de projets d’innovation en Andorre. Missé a précisé que “nous pensons que le concept de ‘laboratoire’ complémente bien l’offre d’écosystème singulier pour les start-up “, tout en mettant l’accent sur “le cadre exceptionnel disponible compte tenu des caractéristiques de notre pays “. En ce qui concerne les projets Big Data en cours de développement avec le MIT, il s’est montré convaincu du fait “qu’ils permettront d’améliorer la qualité de vie des citoyens et l’expérience de nos touristes”.
 
De nombreuses personnalités ont fait leur apparition au stand d’ACTUA, comme l’ambassadeur de la Finlande en Espagne, Roberto Tanzi-Albi, le consul général des Etats-Unis à Barcelone, Marcos Mandojana, ou encore le président de la Generalitat de Catalunya, Carles Puigdemont.