Les ministres aux Affaires Étrangères de la Conférence ibéro-américaine ont adopté, jeudi 7 décembre 2017, une déclaration politique dans laquelle ils remercient et soutiennent la candidature andorrane pour accueillir le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement en 2020, en substitution du Guatemala à la tête du Secrétariat Pro Tempore de cet organe pour la période 2019-2020. La ministre aux Affaires Étrangères d’Andorre, Maria Ubach, s’est félicitée du support de la communauté ibéro-américaine à l’Andorre et a fait part à ses homologues de l’honneur et de la responsabilité d’accueillir le Sommet et de guider l’action de la Conférence ibéro-américaine pendant deux ans.

La candidature ne sera définitivement validée qu’à l’issue du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement prévu en novembre prochain, mais l’engagement pris dans le cadre de la Réunion des Ministres des Affaires Étrangères de la Conférence ibéro-américaine qui s’est tenue à Antigua, au Guatemala, permettra à la Principauté d’entamer les travaux préparatoires à cet important défi.

Dans son discours, la ministre Maria Ubach a remercié le Guatemala pour ses contributions sur le thème choisi pour le prochain Sommet: “Une Amérique latine prospère, durable et inclusive”. Elle a également souligné les progrès réalisés par le SEGIB dans plusieurs domaines clés, tels que le renforcement de la coopération ibéro-américaine et les actions liées à la mobilité universitaire en Amérique latine, des projets dans lesquels Ubach a souligné que l’Andorre participe activement.

 Les ministres réunis au Guatemala ont également souligné la grande visibilité de la coopération ibéro-américaine grâce à la campagne de communication “Diferentemente Igualales”, dans laquelle l’Andorre a adhéré en octobre dernier.

 Au cours de son séjour à l’Antigua, la ministre Ubach a rencontré le ministre espagnol aux Affaires Étrangères et la Coopération, Alfonso Dastis, et l’a remercié du soutien de l’Espagne pour la candidature andorrane. Les deux homologues ont discuté de l’état des négociations d’Andorre avec l’Union Européenne. La ministre María Ubach a apprécié le soutien de l’Espagne dans ce processus de rapprochement.

La ministre a également eu une réunion de travail avec la ministre colombienne aux Affaires Étrangères, María Ángela Holguín, à laquelle elle a exprimé sa volonté de renforcer la coopération bilatérale. Les deux ministres ont parlé de la possible visite du président colombien Juan Manuel Santos en Andorre, invité par le chef du gouvernement, Antoni Martí, en septembre dernier.

Texte et photo: Govern d’Andorra